Lili

Soit un mur, qu’y a t-il derrière?

Le petit Pierre se baladait comme tous les matins dans le village . Et souvent , il en profitait pour s’acheter de petits bonbons multicolores avec les quelques centimes qu’il avait dans sa poche .

En dégustant ses bonbons , quelque chose captura son attention . Un haut mur , plus haut que dix éléphants empilés les uns sur les autres ! Pierre essaya de le contourner espérant qu’il pourrait voir ce qui se trouvait derrière . Cependant , le mur était bien trop long .Découragé , Pierre rebroussa chemin .

Jusqu’à ce qu’il entendit un bruit derrière le mur … C’était comme un grognement diabolique . Il tendit son oreille contre le mur de brique et entendit de drôles de bruits de machines en fer . Soudain une vielle dame surgit d’une petite maison en bois au bord de la rue . Elle s’empressa de rejoindre Pierre auprès du mur et lui chuchota :

« N’essaye surtout pas de savoir ce qu’il rôde derrière ce mur , tu es trop jeune et tu seras traumatisé !

– Mais non ! J’ai huit ans ! Cela ne fait rien ! Dîtes- le  moi s’il vous plaît ! » répondit  Pierre agacé et il se mit à pleurer , les quelques piétons sur les trottoirs se retournèrent .

« Bon , bon ! D’accord ! Mais cela doit rester secret  … »  répondit la vielle dame génée d’avoir autant de regards braqués sur elle .  J’ai entendu dire que derrière ce mur était un monstre qui utilise une machine de fer pour couper les petits garçons de ton âge en deux ! »

La vielle dame ricana et disparut dans la petit maison . Pierre était fort courageux et ce que la vielle dame lui avait raconté ne le préoccupait guère .

Une petite fille d’un peut près son âge ,  qui marchait sur le trottoir s’avança vers Pierre . Ses cheveux blonds et bouclés , ses lèvres rouges et ses joues roses lui donnait un air de poupée .

– Veux – tu que je tu que te dise ce qui se cache derrière ce mur ? » lui demanda t- elle timidement .

–  Oui ! Je veux bien ! » répondit Pierre .

– Mon père m’a dit que derrière ce mur se trouve une poupée gigantesque qui , avec une machine à coudre, fabrique des robes pour ses victimes ! » La petite fille se retourna sans dire un mot et courut vers sa mère qui l’appelait au loin , au bord de la plage . Fort confus , Pierre rentra chez lui .

Il s’assit auprès  de son grand- père qui ,lui , lisait paisiblement un bouquin .

  • GRAND- PÈRE ! grand- père ! cria Pierre
  • Oh ! Pierre ! Attention ! Tu m’as fais peur ! répondit le grand- père en sursautant et renversa sa tasse de thé vert .
  • Sais tu se qui se cache derrière le haut mur ? demanda Pierre espérant d’avoir une vraie réponse .
  • Oh ! En voilà une question Pierre ! Derrière ce mur … se trouve la plus terrible des sorcières qui scie ses dents pour les rendre plus pointues !

En voulant le voir de lui même Pierre courut à toute vitesse vers le village jusqu’au mur . Ce mur misterieux le rendait fou ! Il s’apprêtait à crier quand , soudain , il vit un ouvrier , vêtu d’une combinaison bleue sortir de derrière le mur par un petite porte en métal . Etonné , il s’avança à travers la porte entrouverte . Ce qu’il vit n’était ni un monstre , ni une poupée , ni une sorcière mais un chantier de construction de maison ! Le grognement qu’il entendait n’était que des tondeuses et les bruits de fer n’étaient que des perceuses ! Quel soulagement !

Par Lili Marie

Classe de 5ème