Actualités

Histoire et Histoire de l'Art-Archéologie

Étudiant en Doctorat de Préhistoire, Marc Thomas est intervenu le jeudi 13 et le mardi 18 décembre à l’école française devant les élèves de collège et de lycée afin de donner un exemple de parcours scolaire et universitaire et afin de faire une petite introduction à la Préhistoire.

Marc Thomas a choisi de passer un baccalauréat scientifique avant de continuer par un double cursus en Licence à l’Université de Toulouse Jean Jaurès :. Suite à cette licence, un Master en Préhistoire lui a permis de découvrir le monde de la recherche. Il s’est inscrit en thèse de Doctorat en Préhistoire cette année, son sujet porte sur l’étude des pierres taillées par les chasseurs-collecteurs sur plusieurs sites en Afrique du Sud et au Zimbabwe.

Classiquement, la Préhistoire (Histoire de l’Homme avant l’invention de l’écriture) est découpée en deux périodes qui opposent d’une part des chasseurs-collecteurs au mode de vie nomade, le Paléolithique, à d’autre part, des agriculteurs et éleveurs sédentaires, le Néolithique. Le projet de recherche auquel il participe par le biais de sa thèse s’intéresse à ces premiers. Les objectifs de ce projet scientifique (MATOBART, Dir C. Bourdier) sont de dater et d’étudier les peintures rupestres de plusieurs sites dans les Matopos au Zimbabwe et de les replacer dans un contexte préhistorique grâce à la fouille et à l’étude pluridisciplinaire de ces sites.  »